POMPES FUNÈBRES Patrick MOITIÉ
BELLEU - BRAINE

APPELEZ-NOUS

Thanatopraxie

  • Diplôme de la faculté de médecine de Lyon et DE spécialité chirurgie réparatrice post mortem
  • Ancien membre du jury national de thanatopraxie.

La thanatopraxie, qu’est-ce que c’est ?

la thanatopraxie désigne simplement une méthode qui permet de retarder le plus longtemps possible la décomposition d’un corps mort via des techniques d’embaumement et injection de produits.

L’Egypte antique utilisait cette pratique sous le nom d’embaumement.  Si les pratiques ont un peu évolué, le nom a également changé et on parle maintenant de thanatopraxie. Les personnes qui pratiquent les soins sur les défunts sont appelées thanatopracteurs.

Pourquoi la thanatopraxie ?

Les soins effectués sur le défunt sont très importants et aident les proches à mieux faire leur deuil en présentant le corps de la manière la plus agréable et naturelle possible.  Le but est d’adoucir le travail de deuil. Le maquillage est souvent utilisé pour embellir le visage du défunt.  Cette technique de soin permet également de diminuer les risques d’infection et de retarder les dégradations morphologiques naturelles  causées par la mort. La thanatopraxie ne peut pas être réalisée sans l’accord de la famille. 

 

Dans quels cas pratiquer la thanatopraxie ?

Les soins de conservation ne sont pas obligatoires dans la plupart des cas. Ils sont cependant vivement recommandés dans certains cas :

. Lorsque le décès a eu lieu au domicile ou lorsque la famille souhaite maintenir le défunt à domicile jusqu’aux obsèques. Puisque le corps n’est pas conservé dans une chambre froide, il se dégrade plus rapidement et on conseille souvent de procéder à des soins de conservation pour ralentir le processus de dégradation corporelle et rendre le défunt plus présentable pour un dernier recueillement.

. Lorsque le défunt décède à la suite d’une longue maladie qui a nécessité un traitement lourd. Les produits chimiques absorbés par le corps du vivant de la personne dans le cadre de son traitement ne sont plus éliminés par l’organisme et peuvent jaunir la peau ou dégrader l’apparence du corps. Dans ce cas-là, on recommande aussi des soins de conservation.

 Dans certains cas, la thanatopraxie est obligatoire. C’est le cas lorsque le corps est transféré sans cercueil dans un délai qui court entre 24h et 48h après le décès de la personne. Lorsque le corps doit être transporté avant sa mise en bière sur un trajet de 600km ou plus, la formolisation devient obligatoire. Certains pays refusent les corps qui n’ont pas reçu d’injections au formol pour l’entrée d’un cercueil sur leur territoire.

Les religions

Certaines religions sont opposées aux injections au formol qu’elles considèrent comme portant atteintes aux corps. L’islam et le judaïsme refusent cette pratique, elle est cependant tolérée dans le cas d’un rapatriement du corps bien qu’elle reste contraire au respect de l’enveloppe corporelle. La pratique de la thanatopraxie est interdite chez les bouddhistes et les hindouistes et les injections ne sont pas tolérés. Les catholiques et les protestants tolèrent la thanatopraxie.

Copyrights 2016 - 2020